Il y a 2 semaines, nous avons eu la chance d'aller à la fête d'arrivée d'Anao. Un grand moment de convivialité avec leurs familles et amis. Quelques jours plus tard ce sont Laurence et Ludovic de Gaemundia que nous avons eu le bonheur de revoir.

Ces rencontres sont riches en émotion et nous replongent dans notre aventure. Nous nous retrouvons comme si nous nous étions quittés la veille. Nous avons l'impression d'assister à une réunion d'«anciens»... Nous partageons nos souvenirs, nos anecdotes, nos galères et nos coups durs. Nous partageons quelque chose d'unique, une expérience qui nous a liés et que nous pouvons évoquer ensemble en toute vérité.

Alors, marins un jour, marins toujours ? Pas sûr que nous aurons de nouveau l'occasion d'un tel voyage mais il restera en nous une bonne part de cette expérience unique. Chacun reprend doucement le cours de sa vie mais les émotions sont encore palpables, à fleur de peau. Mais bizarrement, nous continuons à nous appeler comme nous l'avons fait toute cette année, par le nom de nos bateaux. Nous constatons d'ailleurs que nous ne connaissons pas forcément les noms de famille de nos compagnons de voyage. Nous reviennent alors tous ces noms évocateurs ; Névé, Lucy, Marie-Galante, Julia, Cap Dur, Liber, Rêves d'Eau, Lucy, Trézou Gwen, Blue Note... Tous ces bateaux avec lesquels nous avons tant partagé et qui continueront à nous coller à la peau. Toutes ces amis que nous espérons revoir très vite.

Cette année nous avons été Cesym, tous les 5 pour une même identité, un nom qui porte tout le souvenir de cette belle aventure !